Après deux et non une semaine de récupération (yes ! je suis un gros fainéant), voilà la suite du plan qui débarque. Deux semaines, car les 30 bornes de saint Paër ont bien marqué l'organisme. 

Quand Manu di bango, mon entraîneur chéri et adoré, m'a envoyé la saison 4, je n'avais pas vu la différence avec la saison 3. Sauf qu'en y regardant de plus près, j'ai fini par comprendre que le volume augmentait gentiment sur l'allure 14 km/h et marathon. Par contre, pas de changement sur la séance de la mort, du mercredi soir. Les temps demandés sur les 500 et 600m sont les mêmes. Ce qui tombe bien, vu je n'arrivais pas à les tenir.

Et finalement, c'est sans trop d'appréhension que je vais attaquer cette saison 4.

sitraEVE824428_230257_fab13-tremplin