Le radicatrail couru avec Manu di Bango, mon entraîneur chéri et adoré, a mis en évidence que mes petits petons n'étaient pas prêts pour courir sur du terrain accidenté et que mes cuisses l'étaient encore moins pour la grimpette.

La saison 6, concocté par chéri et adoré, reprend donc toutes ces lacunes. Avec introduction d'une séance de côtes. 10 très exactement. L'idée lui ayant traverser l'esprit d'aller en découdre colline sainte Catherine, j'en connais 3 qui vont ricaner bêtement. La colline saint Catherine est longue et affiche une version trail technique qui laisse cuisse et pieds endoloris quelques jours.

A cela s'ajoute une séance à allure 10 qui passe par l'étape 14 puis 14,5km/h.

Enfin, la séance longue va maintenant chercher 20km.

Un homme averti en vaut deux.

sans-titre