Philippe Auguste est médecin du sport. C’est un homme passionné, passionnant et grand sportif. Ce qui lui confère au moins deux avantages. Il est médecin, et il est capable de comprendre la vie et l’engagement demandé dans la pratique.

 

Je suis allé le voir vendredi pour faire le point après l’ultramarin.

D’abord concernant la douleur ressentie au tendon d'achille pendant la course. La recherche du signe de Thompson lui a permis de diagnostiquer un dur sur l'insert du tendon d'achille et du triceps (muscle du mollet). La cause de ce « dur » est directement liée à l’effort même de propulsion lors de la course. La nature du terrain, qui m’a transformé en dahu, n’a pas été plus montré du doigt que cela. Et au passage, j’ai eu la confirmation de ne pas être enceinte. Ce qui a également rassuré mon épouse. En guise de traitement il m’a proposé l’étirement dit de la demi – marche. Du vélo pour réparer les micros déchirements et une reprise en course à pied graduelle avec un volume ne dépassant pas une demi-heure pour le moment.

 

 

Ensuite, concernant la forme générale, il m’a prescrit une analyse de sang complète ainsi qu'un test d’effort. Le tout prévu sous quinzaine. Précisons que,  pour le cœur, il est plutôt de bon ton de s’y intéresser. Mon seul, donc dernier, examen, date de 2009. A 40 ans, c’est nécessaire. Vous vous imaginez, vous, avec un cœur défaillant ? Plus aucune émotion ? Plus aucun sentiment ?

 

Si vous souhaitez  en savoir plus sur Philippe Auguste : http://www.mms-europe-rouen.com