Le nouveau bloc est arrivé. Et le ton est donné. Manu di bango, mon entraîneur, a fait le choix de me mettre sur orbite. Oui, rien qu'à la lecture du plan d'entraînement, mes yeux seraient tentés de sortir de leur orbites. Vindiou !

Les 400m sont enterrés. Place aux 500 et 600m. Le pire, c'est que j'ai même pas peur.

Petit à petit, l'envie d'en découdre monte. Petit à petit, je me construit une âme guerrière. Avec une envie folle de bien faire.

L'ultramarin est maintenant loin, et jusqu'à aujourd'hui, le marathon des sables n'était qu'un projet. Les 2 blocs précédents m'ont permis de me remettre dans le bain, retrouver de la vitesse et des sensations. Avec ce nouveau bloc, vécu comme un tournant, j'ai envie, à présent, de me préparer à affronter le marathon des sables.

Le nouveau bloc est ici.

78765424_o