Quand on démarre la course à pied, il est de bon ton de ne pas courir seule. Une motivation collective est entraînante.

Copine N°1 : "Bon ! Qu'est ce que tu fiches ? On y va ?".

Copine N°2 : "Nan... y fait pas bô dehors ! Et pis j'ai plus rien à me mettre. Et pis mes baskets elles sont toutes pourites. Et pis...."

Copine N°1 ; "ALLEEEEEZ Bouges toi ! Ca va être sympa. Tu te souviens la semaine dernière  ?JE voulais pas. Et bah grâce à toi on y est allé et je suis rentrée super contente après. ALLEEEEEZ Bouges ton corps !"

Copine N°2 : "Grmmmmm... M'énerve...."

Copine N°1 : "En plus il parait que la petite sophie à 15 ans, elle ..."

Copine N°2 : "Nan ? Sans dèc ! LA petite sophie, elle....?"

Copine N°1 : "Et pis il faut que je te raconte ma dernière recette au gingembre que j'ait fait pour Chéri-chéri. Je te dis pas après !"

Copine N°2 : "Oh ! Coquine !"

Copine N°1 : "Bon ! On est parti ?"

Copine N°2 : "Ok T'as gagné. J'arrive. Mais j'te préviens tu me racontes TOUT !!!!"

Bref, une fois que la conversation est entamée, tout est possible en course à pied. Même de suivre ce plan

imagesCAVCHD7U