L'unique représentant seino-marin a franchi la ligne d'arrivée. Pour ne pas dire SA ligne d'arrivée.

Ce qu'a fait ce gars là, ainsi que tous les autres finishers, participent d'un acte sportif peu commun.

Dire que j'ai hâte de lire son récit est très en dessous de la vérité. Le pire c'est qu'il va falloir patienter une bonne semaine. Le temps qu'il atterrisse, qu'il profite de ses proches, et qu'il prenne une douche...

Antoine, bravo pour ton exploit !

2013030551354fa121114-0-526429