Le bal des débutantes est dingue ! Regardez leurs réactions quand je leur ai annoncé qu'on allait faire du 30’’/30’’.  Ils ont sauté de joie et levé les bras au ciel. C’est fou, non ? Vous en connaissez beaucoup, vous, qui hurlent de joie à l’annonce d’une séance de torture par 0°C, en plein bois enneigé, sur un chemin goudronné mais gadoueux. Alors ? Non ! Bien sur…

 P1080937

Le bal des débutantes, c’est pas des rigolos !

Et pendant que Voyou et Chamois s’occupent de bousculer Conan-le-barbare (le pire c’est qu'il aime ça….) le bal des débutantes se lance dans une initiation à la vitesse. 30’’ à fond, 30’’de répit. Le tout, en boucle, répété au moins une dizaine de fois.

La scène est cocasse. Prenez un poisson rouge, sortez le du bocal pendant 30’’ puis remettez le 30’’ plus tard dans son eau, et vous aurez une bonne idée de ce que le bal a enduré.

Ils se sont battus comme des enragés. Alors que Lion-généreux-du-cameroun et Hypo-raisins-secs  faisaient courageusement, dents serrées, cause commune en restant à mes côtés, Grand-sec-goudronné lui, s’envolait, virevoltant, vers le bleu azur de l’horizon. A peine à mi-distance entre lui et nous, cheveux-dans-le-vent, quand à elle, explorait toutes ses qualités sportives. C'est officiel, elle ne coure plus, elle vole. Sur que sans sa capuche, elle portera, z’avec encore plus de fierté, son surnom !

Bref, une séance qui fait plaisir à voir et qui clôture ce bloc de 3 semaines d’initiation aux différents exercices de vitesse, communément appréciés dans le monde merveilleux de la galopade sauvage.

Le pied, quoi !

P1080936