La dernière fois que j'ai tartiné ce blog d'insanités runistiques, je devais avoir à peu près 3 mois de moins qu'aujourd'hui.

Tu rends compte ???  Dingue !!! 3 mois sans poster.

Bref, ce matin, pour qui, pourquoi, en expulsant mon pied droit hors de la paillasse conjuguale, je me suis exclamé, tout bas (bah ouaih.... si je réveille ma chère et tendre, je vais avoir un mal de chien à expliquer à tous ceux que je vais croiser pour le footing dominical le pourquoi du comment je cours avec une lampe de chevet incrusté dans le front), "Tiens ! Et si j'écrivais un post ?".

Bon.....

Mais pour raconter quoi ?

C'est vrai quoi.... Qu'est ce que tu veux raconter après le truc de fou de ces deux dernières années ?

Bon....

La 1ère idée, le pied droit n'étant pas encore dans le chausson fourré au poil de dromadaire, qui me vint fut "Ouh là ! Tu t'enflammmes ! Remets donc ton pied dans la paillasse conjuguale ! Inutile de se faire un claquage de neurone dès le réveil..."

Je m'éxécute. Et reprend lentement le cours du réveil.

15' plus tard, l'idée tombe, lourdement même, en me remémorant les derniers posts de MarjolaineManue et la discussion en off d'avec François sur l'intérêt de mettre son cardio sur le torse et pas sur le front : je vais parler de l'entraînement.

Mais quelle originalité !!!!!

Ouaih....

N'y connaissant pas grand chose, ça aura au moins le mérite de n'être pas trop sérieux.

Après tout...

imagesCAGT42D2