Tous ceux qui disent qu'il faut être fou pour le faire le marathon des sables vont rapidement manquer cruellement d'imagination.

Que dire alors de ceux qui, 2 mois après, vont se détendre les jambes pendant 177 km, en faisant le tour du golfe du Morbihan ?

A l'instar de ceux qui dorment le moins possible, arguant du fait qu'ils n'auront plus que ça à faire quand ils seront morts, n'y a t'il plus qu'à se dire qu'on aura tout le temps de se reposer les jambes quand on sera en fauteuil roulant ?

Qu'importe.

La vie est courte pour tout le monde.

Bref, Vroum vroum va s'attaquer à cette magnifique course bretonne. Et entre le MDS et l'ultramarin il y a ceci.

220