1 an d'existence et 20 000 visiteurs.

1 an d'existence et 50 000 pages visitées.

Manifestement ce blog est lu. Ce qui tombe bien : j'aime bien écrire. Attention, entendons nous bien, je ne suis pas écrivain. Mais ce rendez vous quotidien, qui se construit au fil du temps, entre recherche d'idées, d'illustrations, et de ré-ré-ré-écriture, après moults vérifications orthographiques, est devenu un moment privilégié de partage.

Les retours concrets, du type "trop marrant ton truc", "c'est la 1ère chose que je vais lire quand j'allume l'ordi", "j'ai rien compris, c'est trop technique", "rhooo... je devrais pas, je suis au boulot...", "t'es vraiment taré", "c'est bien écrit", "t'en fais de trop", "il y en a pour tous les goûts", "mais ouescque tu vas chercher tout ça ?", "Mais qu'est ce que t'as voulu dire ?", "écris pas ça tu vas le vexer", "c'est bizarre, c'est un blog sur le marathon des sables et t'en parles jamais", " c'est mon moment de bonheur dans la journée !", "j'ai essayé ton truc avec le laçage, j'ai rien compris", "arrêtes d'insister, je ne le lirai pas, tu vois pas l'heure qu'il est ?", "j'attends avec impatience ton prochain post", "pfiouuuuu... N'importe quoi ! T'as fumé ou quoi ?", m'aident à affiner le texte, le ton, la forme et le contenu.

Et que dire du plaisir suprême que d'assister en direct à la réaction du lecteur quand il découvre le post ? Entre absence de réaction, esquisse de sourire et rires à chaudes larmes, là encore, c'est toujours un régal.

Ceci étant, je dois avouer l'incompréhensible. Une population non négligeable qui visite ce blog a préalablement taper sur google, en recherche, le mot "Caliméro". Ce grand personnage, qui pour ce blog a prêté son illustre nom, en guise de surnom, à l'un des athlètes, rameute donc les foules. Bon.... Après tout... Si dans la bande, la course à pied ainsi abordée fait quelques émules...

En tout cas, vous comprendrez pourquoi, notre 20 000 ème visiteur est fêté avec cette illustration.

6cpuw2tt tri

Ah oui... J'oubliais l'essentiel. Merci à vous tous de suivre tout ça.

Merci !