Nouvelle séance difficile aujourd'hui. 4 côtes sainte Catherine. Qui confirment que je n'ai pas de cuisse, pas de gainage, pas de caisse, et toujours pas réglé mes problèmes de nausées.

Il y a des séances comme ça qui vous sapent le citron. Rien de méchant. Juste vexant sur le coup.

Heureusement, il y a eu un bô moment. Dans la foulée de ce travail en côtes j'ai accompagné copine dans sa séance de 10x30"/30", pendant que ch'tio pépère s'interrogeait sur les fondements de l'existence.

Un moment athlète haletant, un moment entraîneur encourageant. Sans transition.

Vivement mercredi pour la prochaine séance de côtes. Youpi !

6a00d8341c682553ef00e54f5f64be8834-800wi

Les traverses de chemin de fer, qui font office de marches, sont un luxe par rapport à ce qui s'annonce pour le marathon des sables.